Loading..
Feedback Forums
For general feedback about the game.
Steam Support
Visit the support site for any issues you may be having with your account.
Contact the Team
To contact us directly about specific matters.





Des nouvelles de la scène compétitive

Nous avons reçu dernièrement de nombreux commentaires négatifs concernant l’état du circuit professionnel de Dota (DPC) et nous reconnaissons que nous aurions dû faire davantage à ce sujet. Nous retraçons dans ce billet ce qui s’est passé auparavant, ce que nous envisagions et ce que nous allons faire.

Printemps 2020

Quand l’étendue de la pandémie de COVID-19 est devenue évidente, nous avons communiqué notre intention de reporter The International (TI), et avons commencé à réserver des lieux pour plusieurs choix alternatifs de dates et de pays dans le monde. Nous avons ensuite cherché comment organiser The International en envisageant divers scénarios de pandémie, avec l’espoir que l’événement pourrait avoir lieu au plus tôt. Comme les tournois du DPC du printemps ne pouvaient plus avoir lieu, nous avons d’abord contacté les groupes organisateurs pour voir ce qu’ils envisageaient de faire à l’avenir. Certains nous ont dit vouloir organiser des événements tiers pour couvrir la période allant de mars à la fin de l’été.

Été 2020

Au fur et à mesure que nous approchions du milieu de l’été, la volatilité de l’épidémie s’était largement accentuée, et l’impact qu’elle pouvait avoir sur de futurs tournois du DPC et sur The International est devenu pour nous une forte préoccupation. La situation mondiale rendait peu probable la tenue de matchs internationaux pendant un certain temps. Nous avons depuis vu certains scénarios se produire dans d’autres compétitions internationales : les équipes de certains pays ont dû être exclues après s’être qualifiées en raison de restrictions sur les voyages et de complications soudaines. Nous avions déjà anticipé qu’il ne serait pas possible de réunir le public pour les tournois du DPC, mais nous souhaitions au moins pouvoir envisager sereinement de réunir toutes les équipes pour une compétition internationale. Nous considérons cette réunion comme un élément décisif dans l’attribution des points du DPC pour The International. Il y avait également une incertitude sur la date de The International même, et étant donné le délai important nécessaire, il était difficile de déterminer avec confiance un créneau de dates vu l’expansion de l’épidémie. Le fait que la saison du DPC et ses péripéties se trouvent trop détachées du cheminement vers The International était un point négatif pour nous. Cela aurait aussi nécessité un système de dégradation des points du DPC. Ce n’est pas forcément une mauvaise chose en soi, mais il y a certains inconvénients à devoir l’introduire de manière abrupte en milieu de saison si le paysage change. De plus, certains groupes organisateurs s’inquiétaient également d’une qualité de diffusion plus basse, ou étaient réticents à organiser des tournois du DPC à l’automne. Si la compétition internationale et la proximité avec The International ne sont pas des conditions impératives, il nous a semblé que, vis-à-vis de leur double nature d’éléments de The International et de produit cohérent pour les fans, il valait mieux remettre à plus tard les tournois du DPC pour l’instant. Notre plan était donc de laisser libres les prochains mois afin que d’autres événements et ligues puissent avoir lieu. Historiquement, nous avons toujours voulu que des tournois tiers puissent exister en dehors de The International (cette volonté a toutefois connu quelques fluctuations au fil des années, car la demande des fans et des compétiteurs pour des circuits plus structurés menant à TI s’est accrue). En adoptant cette approche, nous avions l’espoir de parvenir à une relation meilleure et plus cohérente entre le DPC et TI tout en permettant aux tournois tiers de continuer à avoir un impact, notre objectif final étant toujours de pouvoir proposer aux fans du contenu intéressant à regarder à l’automne.

Perspectives

Peu après notre annonce de ne pas poursuivre dans l’immédiat le DPC comme prévu, nous avons reçu de nombreuses réactions négatives des fans. De nombreux points soulevés nous paraissent des critiques fondées à notre égard, en particulier parce que nous n’avons pas communiqué nos intentions ni ce à quoi ils pouvaient s’attendre dans l’avenir.

Pour la prochaine saison compétitive, il y aura au moins quatre tournois tiers et tournois de ligues en Europe et CEI, trois en Chine, plus quelques autres qui en sont encore au stade préliminaire de planification et sont donc encore incertains pour l’instant. Cependant, bien des équipes, groupes organisateurs, commentateurs, commentatrices et fans dans le monde ne trouveront pas leur compte avec la tournure actuelle des événements. La faute nous en revient, car nous ne les avons pas suffisamment poussés et soutenus.

Dans cette optique, nous avons commencé à contacter beaucoup plus de groupes organisateurs de tournois pour offrir notre aide et notre soutien financier, dans le but d’augmenter la couverture mondiale pour le reste de l’année. Nous nous attendons à ce que ces événements soient progressivement annoncés au fil de la saison en cours dès qu’ils seront prêts pour une communication aux fans et aux équipes.

Par ailleurs, parmi les compétiteurs et les fans, on nous a demandé plus de clarté sur les dates probables selon nous de reprise du DPC et de TI. À l’heure actuelle, nous envisageons un démarrage du DPC en janvier ou février 2021. Nous espérons qu’après la conclusion de la première ligue du DPC, les restrictions de voyages seront plus prédictibles et que les restrictions spontanées seront moins probables, ce qui permettra la tenue de tournois majeurs lors de compétitions internationales. Nous partons également du principe que le plus probable est que The International ait lieu à Stockholm en août 2021. Nous envisageons d’autres pays comme solutions de rechange, mais il est clair que ce serait une contrariété pour les fans de le déplacer dans un autre pays si cela n’apportait pas un gain de temps substantiel.

DotaTV et streaming

Nous avons aussi pris en compte vos commentaires et inquiétudes concernant les droits de streaming de DotaTV. C’est un sujet dont nous avons discuté ouvertement dans le passé, et sur lequel nos opinions ont légèrement évolué au fil des données que nous avons recueillies. Nous persistons à penser que lorsque des streamers de la communauté diffusent leur commentaire personnel sur un tournoi, cela apporte un plus aux fans et à la scène compétitive. Nous pensons également qu’à long terme, les tournois eux-mêmes bénéficient de cette exposition supplémentaire aux fans de ces streamers de la communauté. Néanmoins, il est vrai que cela peut entraîner une perte de revenus à court terme et réduire la capacité de monétisation pour les groupes qui organisent les tournois. À partir du 15 septembre, la licence Dota sera mise à jour pour refléter ceci : les groupes qui organisent des tournois Dota 2 devront transmettre aux streamers de la communauté un ensemble de conditions non monétaires raisonnables et simples à réaliser, par exemple afficher les sponsors des groupes organisateurs sur leurs streams, ou streamer les matchs en léger différé. Les streamers de la communauté pourront utiliser le flux de DotaTV dans leur diffusion pourvu qu’ils ou elles adhèrent à ces conditions. Grâce à cette mesure, les streamers de la communauté pourront, avec plus de certitude et de confiance, streamer sans créer de remous, et certains intérêts essentiels des groupes qui organisent les tournois seront protégés. Pour éviter des problèmes de dernière minute, nous recommandons aux commentateurs et commentatrices qui souhaitent streamer un tournoi de se coordonner avec le groupe organisateur à l’avance, afin d’assurer qu’ils ou elles pourront satisfaire les conditions présentées. Pour les groupes organisateurs de tournois et les parties concernées qui auraient des questions, n’hésitez pas à nous contacter à l’adresse [email protected]